sol
Invisible, qui avez pris la terre pour appui, et qui en avez creusé les
abîmes pour les remplir de votre Toute-Puissance, vous dont le nom fait
trembler les voûtes du monde, vous qui faites couler les sept métaux dans
les veines de la pierre, monarque des sept lumières, rémunérateur des
ouvriers souterrains, amenez-nous à l’air désirable et au royaume de la
clarté; Nous veillons et nous travaillons sans relâche, nous cherchons et
nous espérons, par les douze pierres de la cité sainte, par les talismans qui
sont enfouis, par le clou d’aimant qui traverse le centre du monde.
Seigneur, Seigneur, Seigneur, ayez pitié de ceux qui souffrent, élargissez nos
poitrines, dégagez et élevez nos têtes, agrandissez-nous, ô stabilité et
mouvement, ô jour enveloppé de nuit, ô obscurité voilée de lumière, ô
maître qui ne retenez jamais par devers vous, le salaire de vos travailleurs,
ô blancheur argentine, ô splendeur dorée, ô couronne de diamants vivants et mélodieux, vous qui portez le Ciel à votre doigt comme une bague de saphir, vous qui cachez sous la terre, dans le royaume des pierreries, la semence merveilleuse des étoiles, vivez, régnez et soyez l’éternel dispensateur des richesses dont vous nous avez faits les gardiens. Ainsi soit-il !

The short URL of the present article is: //sakhir.net/h1Ln7